Vous trouverez ici une série de capsules vidéo informatives ainsi que des conseils.
Ceux-ci ont été conçus pour vous aider à faire face à vos obligations financières en ce temps de pandémie. 

Avez-vous une dette chez hydro-québec ?

Les hausses du prix de l’électricité des dernières années, l’hiver québécois et les habitation mal isolées font que les factures d’électricité sont de plus en plus difficile à payer. Si vous avez accumulé une dette auprès d’Hydro-Québec, il est important de prendre une entente de paiement. Si vous êtes trop longtemps sans payer, vous pourriez être débranchés.


Il n’y a pas de gêne à appeler Hydro-Québec. En 2018, près de 374 000 ententes de paiement ont été prises. Vous êtes loin d’être les seuls!


Comment prendre une entente avec Hydro-Québec

  1. Contactez le service de recouvrement d’Hydro-Québec au 1 888 385-7252 option 3 (de 8h à 20h30 en semaine et de 9h à 17h la fin de semaine) pour négocier une entente de paiement ou consultez le site Internet d’Hydro-Québec à la section Option en cas de difficultés de paiement.
  2. Si vous êtes à faible revenu, appelez votre ACEF pour obtenir une entente de paiement qui tient compte de votre capacité à payer. Grâce aux pressions faites par les associations de consommateurs, Hydro-Québec offre depuis quelques années des ententes spécifiques pour les ménages à faible revenu. Votre ACEF pourra négocier pour vous une entente particulière.
  3. Pour savoir si vous êtes à faible revenu, consultez le site d’Hydro-Québec.


Bon à savoir : Entre le 1er décembre et le 31 mars, Hydro-Québec ne peut pas débrancher l’électricité à votre résidence principale même si vous êtes en défaut de paiement. Malgré cela, si vous avez une dette, il est important d’agir.

Une dette auprès d’Hydro-Québec?
Vous n’êtes pas les seuls !

C’est le moment de prendre une entente de paiement.

Les ACEF sont des organismes communautaires spécialisés en finances personnelles ancrés dans les réalités distinctes de chaque région du Québec. 

Pour trouver votre ACEF, cliquez ici.

Une oreille à l’écoute de vos finances? 

Mettre un frein au stress financier, c’est possible.

Les ACEF sont des organismes communautaires spécialisés en finances personnelles ancrés dans les réalités distinctes de chaque région du Québec. 

Pour trouver votre ACEF, cliquez ici.

Vous avez reçu la pcu ?

Vous devez mettre de l’argent de côté pour vos impôts. 

Au début de la pandémie, le gouvernement fédéral a rapidement mis en place la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Pour aller plus vite, il a simplifié le processus et aucune retenue à la source n’a été effectuée. Ça ne veut pas dire que vous n’aurez rien à payer.

Comment calculer l’impôt à payer pour 2020 ?
Chaque situation fiscale est différente. L’impôt que doit payer une personne à chacun des paliers de gouvernement est en fonction de sa situation familiale (seul, en couple, avec ou sans enfants ou personnes à charge), son revenu et d’autres frais payés en cours d’année (frais de garde d’enfant, assurance médicaments privée…).

Vous pouvez utiliser la calculatrice en ligne ImpôtSimple pour avoir plus de détails sur votre situation personnelle.

Quel est le coût d’un changement de revenu ?

Si votre revenu a augmenté en 2020, attendez-vous à perdre une partie de l’argent que les gouvernements vous enverront à partir de juillet 2021; s’il a baissé, ces mêmes montants augmenteront:

  •  Allocation canadienne pour enfants
  •  Allocation famille (Québec)
  • Crédit d’impôt pour solidarité
  • Crédit pour la TPS
  • Supplément de revenu garanti
  • Allocation logement ((Modification du montant effectuée en octobre)

 

Un changement de revenu pourra avoir un impact sur votre admissibilité à d’autres programmes d’aide basés sur le revenu :

  • Aide juridique
  • Subventions au logement (HLM ou autre avec Office municipal d’habitation)
  • Aide ménagère ou à domicile avec une entreprise d’économie sociale

Vous devrez aussi calculer l’impact de ce changement de revenu sur votre entente de pension alimentaire…

Besoin d’aide pour prévoir les remboursements et ajuster votre budget ?
Vous devez payer vos impôts avant le 31 avril 2021, sinon des intérêts vous seront facturés. Prendre une entente de paiement avec les gouvernements est possible. Si vous avez besoin d’un coup de main pour revoir votre budget et planifier votre remboursement d’impôt, vous pouvez contacter votre ACEF. 

Aviez-vous vraiment droit à la pcu ?

Pour toutes sortes de raisons, vous avez peut-être reçu des montants de PCU auxquels vous n’aviez pas droit. Si c’est le cas, il est important de les rembourser le plus rapidement possible, n’attendez pas de recevoir le feuillet de renseignements fiscaux.

Tout l’argent reçu en trop et non remboursé avant le 31 décembre sera considéré pour le calcul de vos impôts, même si vous devez le rembourser ensuite. 

Des milliers de Canadiens ont reçu la PCU en trop ou sans y avoir droit. En faites-vous partie?

L’Agence du revenu du Canada (ARC) fera des vérifications. Si vous avez reçu la PCU et que vous n’y aviez pas droit, l’argent vous sera réclamé. 

Comment savoir si vous devez rembourser un paiement de PCU? 

Voici un tableau qui pourra vous aider à déterminer si vous devez rembourser des montants de PCU. Celui-ci vous permettra de savoir avec précision les périodes auxquelles vous aviez droit ou non à la PCU.

 

  • Si vous ne répondez pas à tous les critères d’admissibilité du programme, vous devez rembourser tout l’argent reçu (maximum 14 000$).
  • Si, lors de la première période demandée, votre revenu d’emploi ou de travail indépendant était supérieur à 1 000 $ (avant déduction) pendant 14 jours consécutifs ou plus au cours de la période de 4 semaines, vérifiez avec l’ARC si vous devez rembourser le montant reçu pour la période (2 000 $).
  • Si vos revenus dépassaient 1000$ (avant déduction) pour une période suivante, vous devrez rembourser la totalité du montant reçu pour cette période (2000$).

Comment rembourser les sommes de PCU reçues en trop ?

  1. Commencez par déterminer si vous avez reçu la PCU par l’ARC ou par Services Canada (via l’assurance-emploi). 
  2. Consultez le site Internet du Gouvernement du Canada pour connaître les différents modes de remboursement disponibles. 
  3. Faites un budget et proposez un plan de remboursement réaliste. 


Vous trouvez tout ça complexe?
Faites-vous accompagner par une conseillère budgétaire de votre ACEF au besoin.  

Le Budget

Les derniers mois ont été difficiles pour vos finances ?
Vous cherchez des solutions pour reprendre le contrôle ?
Contactez votre ACEF qui saura vous guider pour trouver des solutions adapter à votre situation.
Pour trouver votre ACEF, cliquez ici.

Conseils budgétaires pour période de revenu instable

La situation actuelle amène des bouleversements dans la situation financière de nombreuses personnes. Faire un budget d’appoint (ou budget d’urgence) en fonction des dates d’entrée d’argent peut être très utile. Voici quelques conseils et des outils appropriés pour vous venir en aide.

Cinq conseils en vrac :

  • Gardez le plus de liquidités possible pour la nourriture, le loyer et d’autres dépenses essentielles (discutez des possibilités de reports de divers paiements auprès de vos créanciers).
  • Priorisez vos obligations et faites des paiements partiels dans la mesure de vos capacités. L’important est de prendre les devants auprès des créanciers. Discutez avec eux et négociez des ententes réalistes tenant compte de votre budget, ne promettez pas le remboursement de gros montants que vous ne pourrez payer. Il vaut mieux négocier des sommes réalistes et respecter vos engagements.
  • Remettez à plus tard tout achat non essentiel.
  • Osez demander de l’aide si le report de certains paiements n’est pas suffisant pour vous permettre de combler vos besoins de base. Les organismes communautaires sont là pour vous aider.
  • N’oubliez pas que tous les paiements que vous aurez reporté referont surface, et même que pour certains des intérêts s'ajouteront.